Avec « Luna », Elsa Diringer fait son baptême du feu

Image du film « Luna » © Elsa Diringer

La réalisatrice et scénariste montpelliéraine Elsa Diringer présente, au Cinemed, « Luna ». Avec ce film, cette cinéaste fait son baptême du feu. « Luna » est en compétition dans la catégorie « Longs-métrage ». Son oeuvre s’inscrit dans le genre « comédie dramatique ».

L’histoire de ce long-métrage tourne autour du personnage de Luna. Cette jeune fille de 16 ans est au cœur d’une histoire d’amour ambigüe. Elle dévore la vie, elle est belle et drôle. Pour faire plaisir à Ruben, elle est prête à tout. Rien ne pourrait l’arrêter. Elle fait partie d’une bande qui, un jour, commet un viol. Luna participe à cette agression. La victime est un adolescent qu’elle ne connaît pas. Lorsqu’elle rencontre Alex, sa vie prend une autre tournure. Ce jeune garçon solitaire, graffeur et trompettiste, aide Luna à se débarrasser d’un mode de vie ennuyeux et déshumanisé vécu en compagnie de Ruben.

Laëtitia Clément, Elsa Diringer et notre journaliste Aziza Mehdid

Tournage dans l’Hérault

Samedi 28 octobre, le film d’Elsa Diringer, 35 ans, sera en lice face à huit autres œuvres. Née en 1980 Strasbourg, la réalisatrice a grandi à Montpellier. Après une prépa littéraire et un master en études cinématographiques à l’université de Paris VIII, elle a travaillé comme « assistante son » sur de nombreux films. En 2009, elle réalise son premier court-métrage, « Ada », sélectionné au festival de Clemont-Ferrand.

Par la suite, elle réalise cinq courts-métrages au sein du collectif Tribudom dont « C’est à Dieu qu’il faut le dire », « Réussir » (2014) ou encore « L’Instant présent » (2012).

« Luna » a, pour sa part, été tourné dans l’Hérault. Soutenu par Languedoc-Roussillon Cinéma et par la région Occitanie, il sortira en salles le 21 mars 2018.

Aziza Mehdid